top of page

La Chenau 1

CR La Chenau 1, 4 février.

 

Participants : Gilles*, Paul*, Guillaume, Thomas

 

Tout commence par... rien...

Finalement, Gilles et Paul ne viennent pas.

Je me retrouve seul au lieu de rendez-vous (et à l'heure ! C'est rare) et pas de Guillaume à l'horizon. Ce dernier s'est perdu à travers champs en direction du gouffre du Paradis...

Bref, une fois réunis, nous nous lançons vers le gouffre avec 2 kits d'équipements et un kit plein de matériel d'escalade.

L'objectif est de rejoindre l'affluent Domergue qui se situe au fond de la Chenau 1 (-135m). L'amont de l'affluent s'arrête au pied d'une cheminée d'une dizaine de mètres, notre cible. Elle a déjà été escaladée, mais nous n'avons trouvé aucune info à son sujet. De plus, la zone est jonchée de vieilles rations de nourriture et de vieilles piles électriques. Le tout baignant dans le ruisseau !

Nous souhaitons donc escalader la cheminée afin de voir ce qu'il s'y cache et nettoyer la zone polluée.

La descente se passe sans encombre, les puits sont toujours aussi beaux (mais arrosés et parpinesques) et le méandre du fond est toujours aussi étriqué...

 



Arrivé au pied de la cheminée, nous nous préparons sans attendre. C'est Guillaume qui s'y colle, il s'agit de sa première escalade. Mais ça ne lui fait pas peur ! Pendant une heure, il fait rugir le perforateur, place les Pulses, joue avec le crochet goutte d'eau, saisit des AN, etc... il s'en sort à merveille !

Au sommet, il installe une corde et je le rejoins. Après mesure grossière, l'escalade fait 14 mètres.

On prend pied dans une galerie aux dimensions humaines. Cependant, nous butons 10 mètres plus loin sous une trémie... Un léger courant d'air est nettement perceptible. Le moindre recoin est fouillé mais rien n'y fait, ça ne passe pas. Sur une paroi se trouve la même inscription qu'au pied de la cheminée, "SCS" (spéléo club de la Seine).


Guillaume redescend pour nettoyer les déchets de nos prédécesseurs pendant que j'installe proprement une corde en fixe.

Zone nettoyée, corde installée, nous prenons le chemin du retour. La remontée se passe sans encombre, si ce n'est une rupture de pédale pour Guillaume dans le P40. Il terminera la montée sur bloqueur de pied.

 

Nous prévoyons d'y retourner afin de lever une topo de la cheminée, déséquiper la corde et fouiller l'affluent Domergue, car un gros courant d'air parcourt la galerie (jonction de la Chenau 3 ?).


Tpst : 6h


Thomas

Commentaires


Featured Posts
Recent Posts
Archive
Search By Tags
Pas encore de mots-clés.
Follow Us
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square
bottom of page