top of page

La Barre à Mine dans tous ses états

Sortie du 12 mars 2023

Arnaud, Quentin, Janguy

TPST 6h


Le RV est à 8h15 à Quingey. Mais à l'heure dite, le RV est repoussé de 15mn ! Je suis déjà sur place et me demande quoi faire 😅 ! Heureusement, Arnaud ne tarde pas à apparaître !

Apéro

Aujourd'hui, il pleut sur le parking de la Barre à Mine, le vestiaire manque de confort pour se mettre en tenue, wet welcome !

Il pleut d'ailleurs depuis une semaine, terrain glissant pour se rendre à l'entrée. Sur le chemin, un effondrement remarquable et d'une profondeur de 10m, mais où a disparu la terre ?

À peine dans le premier puits, c'est la douche froide, complète, on se presse pour y échapper.

Puis arrive la cascade, bien alimentée qui se précipite dans le canyon, c'est trop bô !

Liquidités

Tout s'enchaîne sans surprise jusqu'à l'affluent de la cheminée des Trois Nés que nous prenons sur la tête en passant,

que d'eau, que d'eau, maso, maso !

Un ruisselet coure au fond du méandre du Goret à la place d'eaux stagnantes, quadrupédie, le méandre porte bien son nom, mais c'est à la voûte mouillante, allongés dans l'eau que nous goûtons véritablement aux joies du thermalisme souterrain.😅

Confirmation de la petite température du liquide plus loin dans le boyau à ramper, 😨 toujours trop long occupé par une interminable flaque, menant au puits Mo, seule consolation, l'eau porte kit et bonhomme et la progression est facilitée !

"Au shaker, pas à la cuillère !"

L'accès au puits forme une espèce de chicane en hauteur avec une rotonde exiguë où l'on peine à se rassembler vers l'avant, suivie de deux réceptacles successifs dans lesquels l'eau se précipite, on s'y assied en disputant sa place à la cascatelle, prière de présenter le bon profil ! ☔

Quelle ambiance !

Les deux puits suivants, Rice et Deux heures sont arrosés mais l'exposition est courte à la descente.

Enfin le terminus ! les gravats du chantier sont promptement ramassés dans le ruisselet.

On peut presque passer sous le plafond et pour se faire une idée de l'après, il faut ...s'allonger dans l'eau ! On a un bon visuel,🔭 c'est très encourageant.

Le retour, c'est plus long !

Le chantier se poursuit jusqu'à ce que sonne l'heure du départ. Comme dirait un slogan, "si ça continue, faudra que ça cesse" ! 😂

Accord unanime !

Quentin trace devant, le portage des kits sur la sortie est bien partagé d'autant que Fabrice nous fait la surprise d'apparaître au passage du Croll, accolades et passage du flambeau, merci Fabrice de me soulager de mon kit !

Au retour, le niveau est monté de 5cm et l'eau nous chatouille le menton. Nous sommes méthodiques, pas une seconde de plus à tremper dans ce brouet glacé !

Il est temps de finir par une dernière douche à l'entrée du gouffre, histoire de "boire la coupe jusqu'à la lie" et nous quittons notre Fort Boyard local contents, presque surpris qu'il y ait une fin et sans laisser d'ardoise ! Tout est payé !



コメント


Featured Posts
Recent Posts
Archive
Search By Tags
Pas encore de mots-clés.
Follow Us
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square
bottom of page