top of page

Gouffre de Quingey

CR Gouffre de Quingey 13/01/2024

Présents : Arnaud, Guillaume, Paul

TPST : 3h


À l'origine, on voulait faire une classique…


Emplois du temps serrés obligent, Guillaume et moi nous tournons vers M. Arnaud GOY, l'infatigable désobeur du GSD.


Le rendez-vous est donné à 12h à Battant pour co-voiturer, nous arrivons à l'heure prévue chez le chef de chantier.

Un café et un rappel à l'ordre par l'ensemble de ses femmes à M. GOY concernant le ménage qu'il n'a malheureusement plus le temps de faire à cause de son engagement envers le karst franc-comtois. Plus tard, nous voilà sur le départ.


Attention à tous les possesseurs de Kangoo, les clés ont tendance à disparaître ces temps-ci, pensez à laisser un double chez un voisin !


Enfin bref, on arrive finalement à partir. Heureusement, le trou n'est pas trop loin. On s'équipe, une petite marche d'approche à travers bois pour se réchauffer et nous y voilà !

Le chef s'occupe de l'équipement tandis que les ouvriers, admiratifs, le suivent. Après environ 2h (ou 2 minutes peut-être… 🤔) de progression dans des conditions plus qu'extrêmes, nous arrivons au chantier. Mon gabarit me destine à rejoindre le fond afin de faire valoir mes talents de remplisseur de bidons… Mes deux compères s'attellent à la remontée de ces derniers. Nous voilà donc partis pour creuser sans relâche, dans un sérieux digne des plus grands avec une concentration des plus absolues. Après 60 mètres de première (ou 60cm, j'ai du mal avec les unités…) j'échange mon poste avec Guillaume pour la dernière ligne droite. Eh bien, creuser, c'était pas mal en fait… En plus de devoir remonter les bidons pleins, me contorsionner dans tous les sens pour les faire passer, je dois maintenant supporter les commentaires de mes 2 acolytes en même temps. L'heure fatidique arrive, le dernier bidon remonte, les équipes font demi-tour tandis que le chef descend contrôler l'avancée des travaux. Le matériel est récupéré et direction la surface ! Bilan de la sortie : Environ 60/80 cm de matériaux remontés et une sorte de laminoir qui se dessine ! Au final, ils me faisaient peur avec leur désob, mais ils risquent de me revoir… Pas trop souvent quand même, n'abusons pas…


Paul

 

Comments


Featured Posts
Recent Posts
Archive
Search By Tags
Pas encore de mots-clés.
Follow Us
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square
bottom of page