Gouffre de l'Aven Erée.

Participants : Arnaud, Quentin, Catherine, Clément.


Sortie proposée quelques jours avant par Arnaud. Avec Catherine nous convoiterons de Besançon pour rejoindre le point de rdv face à l'église de Reugney à 13h30, et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'avec Arnaud et Quentin ne plaisante pas avec l'horaire, quand nous arrivons à l'heure précise c'est déjà en retard ;-)



Gouffre de l'Aven Erée.


Nous nous rendons donc jusqu'au point de départ sur un chemin carrossable et là commence la chasse au trésor…

Pour se rendre à l'entrée du gouffre, il faut d'abord monter le chemin sur la gauche pendant 185 pas, prendre le sentier à gauche vers la ligne de crête sur 164 pas, se déporter à droite et compter 107 pas. Au foyard avec de la peinture jaune, le trou est à 10m.

Une vraie chasse au trésor (ou une recette de cuisine) avec du vocabulaire topographique et botanique.

Avant d'entreprendre cette chasse au trésor digne d'un roman de Stevenson, Catherine me dit qu'elle a visité un gouffre dans le coin deux mois auparavant et, devinez quoi, c'est elle qui trouve le gouffre, qu'elle a visité deux mois plus tôt…


Arnaud accompagne Catherine qui va équiper la balade, en attendant avec Quentin nous profitons du soleil.

Une fois dans la cavité, nous passons un petit passage resserré puis vertical. Il passe sans difficulté mais est équipé pour plus de sécurité. Ce passage donne sur le P11, il s'agit en fait d'un double puit qui débouche au même endroit, il faut juste choisir son côté.

Nous descendons par celui de gauche avec la chance pour moi de démontrer ma souplesse légendaire afin d'enjamber le premier puit.

Un peu plus bas nous nous déséquipons pour franchir un passage étroit pour explorer le fond de la cavité. Ça passe avec les kits mais au moins nous sommes plus silencieux !

Lors de cette balade nous découvrons de beaux volumes, de belles concrétions, mais nous avons surtout la chance d'être accompagnés par Catherine qui nous parle des chauves-souris et principalement des rhinolophes (petites et grandes) et du Murin de Daubenton.


Je me charge du déséquipement avant de partir vers le gouffre de la combe de Malvaux.


Quelques photos prises avec l'iPhone le 14/04/2021.
























Featured Posts