barre à mine, suite de la suite

Janguy, Mouloud, Arnaud

Départ depuis Nancray, je rejoins Janguy fidèle au poste à 7h30. Nous rejoignons Arnaud devant un café chez lui. Il est 9h30 lorsque nous partons en direction du terminus. La voûte mouillante est mouillante ! Le passage qui nous a bloqué un moment est étroit, un ramping pénible ... La suite que je découvre est un méandre tortueux, franchissable en oppo qui aboutit à des puits larges. Quelques belles suites mais chères et qui se méritent !! Un passage en L pas très large agrémente le parcours et domine une verticale de 12m arrosée, cela surprend ! Arnaud passe devant et perce pour doubler une main courante, moi et Janguy finissons l'équipement de ce passage. 3h de progression et Arnaud commence le perçage du passage qui semble être la suite. Il fait passablement frisquet, on installe la ligne depuis le fond pendant qu'Arnaud termine le chantier. Ce passage technique au-dessus de la verticale de 3m impose du calme car un peu glissant ... Arnaud nous rejoint, nous rattroupons le matos et amorçons le retour en installant la ligne. La remontée est lente mais sûre, nous soignons le fil installé le long du parcours en prenant la précaution de ne pas l'arracher ! Petite pause au vestiaire en prenant une barre et nous repartons vers la sortie. Les conseils d'Arnaud sont précieux pour nous indiquer les prises presque invisibles ... ! Lors du début du 1er puits après le méandre je m'aperçois que ma poignée a décidé de rester à la cheminée ! Séance de prêt de poignée dans les puits ... Nous sommes dehors à 19h30 déchiré comme des draps de pauvre ! ...

Mouloud.


Featured Posts