Grotte Nord du Creux-Billard - Préparation et Sortie du 11 janvier 2019. Compte rendu par Thomas Jou


C'est en jaspinant avec Nathanaël que j’ai remarqué notre engouement commun pour cette cavité.

La Grotte Nord du Creux-Billard m'intriguait déjà quand j'étais un mouflet, et de son côté, Nat n’avait jamais eu l’occasion d’aller plus loin que le siphon.

Je lui ai rappelé que le tuyau, ainsi que tout le matériel de dé-siphonnage, dormait dans la grotte depuis des années et Nat n'a pas traîné pour dégoter une occasion d'aller voir ça de plus près.

Dimanche 6 janvier 2019 :

(Thomas, Nat)

Pour notre première ascension, le dimanche, nous avions pour but d’inspecter la pompe à vide.

Pour pallier à un éventuel dysfonctionnement, Nat en a fabriqué une avec presque rien, trivialement surnommée, « pompe branlette » ….

Après notre arrivée dans la cavité, grâce à la corde installée l'année dernière (Voir ici : http://speleo-gcpm.fr/descente-et-remontee-du-creux-billard/ - Merci Damien !!!), nous constatons que la vieille pompe à vide fonctionne encore très bien.

Reste à trouver un moyen efficace pour boucher le bas du tuyau et ainsi, amorcer la vidange.

Nat bricole un bouchon à l'aide d'une chute de chambre à air maintenue par un collier de serrage.

Sûrs de notre coup, nous remplissons le tuyau…

Après avoir bu plusieurs dizaines de litres, le tube est bientôt rassasié, lorsque soudain un bruit de coup de feu retentit dans le cirque du Creux-Billard, sous l’œil hagard des touristes qui nous observent de loin. Un son d'écoulement s’ensuit... Le bouchon de chambre à air n'a pas tenu.

Ayant plus d'un tour dans son sac, Nat redescend au pied de la cascade afin de placer un manchon PVC maintenu par le collier.

Le bricolage de mon acolyte s'avère fiable et le dé-siphonnage est amorcé !

Nous en tirons les leçons et oublions vite les essais infructueux à base de colle « haute performance » (qui ne colle pas) et autres bidules superfétatoires.

Au niveau de la première vasque, sous la galerie supérieure, nous réalisons des petits repères au niveau de l'eau. Il est convenu que je revienne le lendemain pour voir si le niveau a baissé.

Lundi 7 janvier 2019 :

(Thomas)

Je redescends furtivement au Creux-Billard, et parvenu dans la galerie d'entrée, je découvre le niveau de la vasque abaissé et le siphon vide ! Victoire !

Nous envisageons de passer le siphon le vendredi, mais la météo est plutôt incertaine entre la bruine des jours passés et la neige à venir.

Nous décidons donc d'y retourner le jeudi soir afin de reluquer la tête et le faîte du siphon, moment fatidique et décisif pour valider la sortie du lendemain !

Jeudi 10 janvier :

(Thomas, Nat)

Après une interminable attente, nous retournons voir le siphon et malheureusement, même si le niveau reste bas, manifestement, ça ne passe plus...

En 48h, le niveau a rejoint la voûte au niveau de la cloche, mais cela ne décourage pas nos âmes de vaillants explorateurs.

Nous réamorçons une nouvelle fois le tuyau et adressons nos espoirs au Turbigo !

Mickaël (GSD) sera des nôtres, nous avions prévu de faire une sortie ensemble cette semaine, je pense qu'il ne sera pas déçu...

Vendredi 11 janvier

(Nat, Thomas (GCPM) et Mickaël (GSD))

Lors du réamorçage du tuyau la veille au soir, nous avons fixé avec Thomas, le rendez-vous du lendemain à 9h30 sur le parking des sources du Lison.

Comme la ponctualité chez les spéléos n'est pas toujours une science exacte, nous arrivons vers 10h15 sur le parking et Micka, pourtant en retard lui aussi nous attends déjà !

Nous nous équipons tranquillement à la fraîche (-1°C) et partons pour le Creux-Billard.

Coté météo, après la pluie du début de semaine, la neige a désormais pris le relais. Ce matin à Frasne, la température est de -3°C.

Aucun dégel de masse et aucune précipitation neigeuse ne sont attendus avant 16h.

Depuis la terrasse tout est normal : pas d'eau à la cascade, ni à la grotte nord et le tuyau de vidange ne pisse plus.

Nous en profitons pour faire quelques sel fies, puis nous rejoignons la corde.

Thomas montera le premier pour réamorcer le tuyau une dernière fois, par sécurité et par confort, suivi de Micka qui ira relever le niveau d'eau au siphon.

Quant à moi, je reste en bas le temps de l'amorçage, afin de libérer la charge une fois le tuyau rempli.

De fil en aiguille, le temps passe et lorsque je monte enfin à la corde, il est presque midi et je constate que les stalactites de glace qui ornent l'escalade de la grotte suintent généreusement... Le dégel est amorcé à notre altitude.

Compte tenu de la faible masse de neige (3 cm / m²), et du fait que le vallon du Creux-Billard se trouve en partie à l'hivernage, la fonte ne devrait pas causer de gros soucis, mais par prudence, nous décidons de ne pas sortir de la grotte après 15h et de revenir voir le niveau d'eau au siphon au moins une fois durant la sortie.

Micka estime à 20cm le niveau d'eau de la dernière vasque à notre arrivée.

[if gte vml 1]><v:shapetype id="_x0000_t75" coordsize="21600,21600" o:spt="75" o:preferrelative="t" path="m@4@5l@4@11@9@11@9@5xe" filled="f" stroked="f"> <v:stroke joinstyle="miter"></v:stroke> <v:formulas> <v:f eqn="if lineDrawn pixelLineWidth 0"></v:f> <v:f eqn="sum @0 1 0"></v:f> <v:f eqn="sum 0 0 @1"></v:f> <v:f eqn="prod @2 1 2"></v:f> <v:f eqn="prod @3 21600 pixelWidth"></v:f> <v:f eqn="prod @3 21600 pixelHeight"></v:f> <v:f eqn="sum @0 0 1"></v:f> <v:f eqn="prod @6 1 2"></v:f> <v:f eqn="prod @7 21600 pixelWidth"></v:f> <v:f eqn="sum @8 21600 0"></v:f> <v:f eqn="prod @7 21600 pixelHeight"></v:f> <v:f eqn="sum @10 21600 0"></v:f> </v:formulas> <v:path o:extrusionok="f" gradientshapeok="t" o:connecttype="rect"></v:path> <o:lock v:ext="edit" aspectratio="t"></o:lock> </v:shapetype><v:shape id="images9" o:spid="_x0000_s1026" type="#_x0000_t75" style='position:absolute;left:0;text-align:left;margin-left:219.8pt; margin-top:6.8pt;width:262.85pt;height:147.85pt;z-index:8;visibility:visible; mso-wrap-style:square;mso-wrap-distance-left:9pt;mso-wrap-distance-top:0; mso-wrap-distance-right:9pt;mso-wrap-distance-bottom:0; mso-position-horizontal:absolute;mso-position-horizontal-relative:text; mso-position-vertical:absolute;mso-position-vertical-relative:text'> <v:imagedata src="file:///C:/Users/mickael/AppData/Local/Temp/msohtmlclip1/01/clip_image001.jpg" o:title=""></v:imagedata> <w:wrap type="square"></w:wrap> </v:shape><![endif][if !vml][endif]Nous nous engageons dans le siphon dans lequel ne subsistent que trois petites vasques d'eau à des hauteurs différentes.

Il s'agit d'une galerie basse au sol caillouteux tournant légèrement vers la gauche, et dont le plafond regorge de fossiles et de petites marmites. La dernière vasque passe très bien mais nous laisse le loisir de continuer la sortie les pieds mouillés car le niveau n'était pas encore revenu à son minimum.

Tout de suite après le siphon, la galerie se relève et nous nous trouvons debout face à une cascade de calcite de laquelle descend un ruisselet que j'estime à 1 ou 2 litres par seconde... Pas vraiment rassurant, quand on sait que ça fond un peu dehors, mais Thomas entendait beaucoup mieux la cascade lorsqu'il est venu le mardi. Le débit doit donc être plus faible et, sauf augmentation significative, nous avons 24 heures devant nous avant de voir siphonner notre issue de secours.

De notre côté, l'ambiance est à la fête !!!

On a presque l'impression de faire de la première et nous tentons d'imaginer l'impression grandiose des premiers explorateurs de la cavité.

Il ne faut pas traîner si nous voulons avoir le temps de faire deux trois photos jusqu'à la salle des suisses et nous décidons de nous la faire... à l'envers !

Direction la salle des suisses où, sans surprises, nous retrouvons, comme dans les vieilles photos en noir et blanc : le cierge, ainsi que l'énorme œilleton circulaire au-delà duquel, la noirceur du vide laisse présager un volume à la hauteur de notre imagination fertile.

Je m'élance à travers la galerie et arrivé devant le R6 de la salle des suisses, je pousse un énorme "EEEHOOOOO" auquel l'écho me répond.

Sans perdre de temps, Thomas propose de descendre pour poser des spots dans la salle. Micka se positionne devant le puits tandis que je remonte vers le cierge pour refaire en couleur, le célèbre cliché de Pierre Pétrequin.

Nous réalisons quelques clichés et je redescends au-dessus du ressaut d'où j'aperçois Thomas, courant comme un chevreuil à travers la salle des suisses pour poser en modèle sur ses photos.

Nous faisons encore quelques photos et nous repartons vite en arrière, il est déjà 13h30 et il faut aller voir le niveau de la rivière et du siphon.

C'est Thomas qui retourne vers l'entrée pendant que nous réalisons un nouveau cliché avec Micka.

Thomas revient nous disant que le siphon est noyé... Taquin... ! Le niveau est simplement remonté d'un ou deux centimètres, en revanche, selon lui, le débit du ruisselet semble avoir augmenté, sans toutefois occasionner de gros risques en l'état.

[if gte vml 1]><v:shapetype id="_x0000_t75" coordsize="21600,21600" o:spt="75" o:preferrelative="t" path="m@4@5l@4@11@9@11@9@5xe" filled="f" stroked="f"> <v:stroke joinstyle="miter"></v:stroke> <v:formulas> <v:f eqn="if lineDrawn pixelLineWidth 0"></v:f> <v:f eqn="sum @0 1 0"></v:f> <v:f eqn="sum 0 0 @1"></v:f> <v:f eqn="prod @2 1 2"></v:f> <v:f eqn="prod @3 21600 pixelWidth"></v:f> <v:f eqn="prod @3 21600 pixelHeight"></v:f> <v:f eqn="sum @0 0 1"></v:f> <v:f eqn="prod @6 1 2"></v:f> <v:f eqn="prod @7 21600 pixelWidth"></v:f> <v:f eqn="sum @8 21600 0"></v:f> <v:f eqn="prod @7 21600 pixelHeight"></v:f> <v:f eqn="sum @10 21600 0"></v:f> </v:formulas> <v:path o:extrusionok="f" gradientshapeok="t" o:connecttype="rect"></v:path> <o:lock v:ext="edit" aspectratio="t"></o:lock> </v:shapetype><v:shape id="images10" o:spid="_x0000_s1026" type="#_x0000_t75" style='position:absolute;left:0;text-align:left;margin-left:244.5pt; margin-top:1.5pt;width:242.3pt;height:161.25pt;z-index:9;visibility:visible; mso-wrap-style:square;mso-wrap-distance-left:9pt;mso-wrap-distance-top:0; mso-wrap-distance-right:9pt;mso-wrap-distance-bottom:0; mso-position-horizontal:absolute;mso-position-horizontal-relative:text; mso-position-vertical:absolute;mso-position-vertical-relative:text'> <v:imagedata src="file:///C:/Users/mickael/AppData/Local/Temp/msohtmlclip1/01/clip_image001.jpg" o:title=""></v:imagedata> <w:wrap type="square"></w:wrap> </v:shape><![endif][if !vml][endif]Nous nous arrêtons à la galerie de la fanfare, Thomas ayant une folle envie d'immortaliser à son tour cette jolie conduite forcée, ancien fossile probablement creusé par les eaux du réseau amont.

Tandis que Thomas et Micka remballent leur matériel, je trace dans l'immense salle Contejean et je remonte en direction de la galerie de la faille, posant ici et là, quelques spots pour éclairer les volumes.

[if gte vml 1]><v:shapetype id="_x0000_t75" coordsize="21600,21600" o:spt="75" o:preferrelative="t" path="m@4@5l@4@11@9@11@9@5xe" filled="f" stroked="f"> <v:stroke joinstyle="miter"></v:stroke> <v:formulas> <v:f eqn="if lineDrawn pixelLineWidth 0"></v:f> <v:f eqn="sum @0 1 0"></v:f> <v:f eqn="sum 0 0 @1"></v:f> <v:f eqn="prod @2 1 2"></v:f> <v:f eqn="prod @3 21600 pixelWidth"></v:f> <v:f eqn="prod @3 21600 pixelHeight"></v:f> <v:f eqn="sum @0 0 1"></v:f> <v:f eqn="prod @6 1 2"></v:f> <v:f eqn="prod @7 21600 pixelWidth"></v:f> <v:f eqn="sum @8 21600 0"></v:f> <v:f eqn="prod @7 21600 pixelHeight"></v:f> <v:f eqn="sum @10 21600 0"></v:f> </v:formulas> <v:path o:extrusionok="f" gradientshapeok="t" o:connecttype="rect"></v:path> <o:lock v:ext="edit" aspectratio="t"></o:lock> </v:shapetype><v:shape id="images3" o:spid="_x0000_s1026" type="#_x0000_t75" style='position:absolute;left:0;text-align:left;margin-left:324.2pt; margin-top:37.65pt;width:147.5pt;height:221.45pt;z-index:2;visibility:visible; mso-wrap-style:square;mso-wrap-distance-left:9pt;mso-wrap-distance-top:0; mso-wrap-distance-right:9pt;mso-wrap-distance-bottom:0; mso-position-horizontal:absolute;mso-position-horizontal-relative:text; mso-position-vertical:absolute;mso-position-vertical-relative:text'> <v:imagedata src="file:///C:/Users/mickael/AppData/Local/Temp/msohtmlclip1/01/clip_image001.jpg" o:title=""></v:imagedata> <w:wrap type="square"></w:wrap> </v:shape><![endif][if !vml][endif]

[if gte vml 1]><v:shapetype id="_x0000_t75" coordsize="21600,21600" o:spt="75" o:preferrelative="t" path="m@4@5l@4@11@9@11@9@5xe" filled="f" stroked="f"> <v:stroke joinstyle="miter"></v:stroke> <v:formulas> <v:f eqn="if lineDrawn pixelLineWidth 0"></v:f> <v:f eqn="sum @0 1 0"></v:f> <v:f eqn="sum 0 0 @1"></v:f> <v:f eqn="prod @2 1 2"></v:f> <v:f eqn="prod @3 21600 pixelWidth"></v:f> <v:f eqn="prod @3 21600 pixelHeight"></v:f> <v:f eqn="sum @0 0 1"></v:f> <v:f eqn="prod @6 1 2"></v:f> <v:f eqn="prod @7 21600 pixelWidth"></v:f> <v:f eqn="sum @8 21600 0"></v:f> <v:f eqn="prod @7 21600 pixelHeight"></v:f> <v:f eqn="sum @10 21600 0"></v:f> </v:formulas> <v:path o:extrusionok="f" gradientshapeok="t" o:connecttype="rect"></v:path> <o:lock v:ext="edit" aspectratio="t"></o:lock> </v:shapetype><v:shape id="images3" o:spid="_x0000_s1026" type="#_x0000_t75" style='position:absolute;left:0;text-align:left;margin-left:324.2pt; margin-top:37.65pt;width:147.5pt;height:221.45pt;z-index:2;visibility:visible; mso-wrap-style:square;mso-wrap-distance-left:9pt;mso-wrap-distance-top:0; mso-wrap-distance-right:9pt;mso-wrap-distance-bottom:0; mso-position-horizontal:absolute;mso-position-horizontal-relative:text; mso-position-vertical:absolute;mso-position-vertical-relative:text'> <v:imagedata src="file:///C:/Users/mickael/AppData/Local/Temp/msohtmlclip1/01/clip_image001.jpg" o:title=""></v:imagedata> <w:wrap type="square"></w:wrap> </v:shape><![endif][if !vml][endif]Puis Micka, éclairant la galerie de la faille, Thomas se positionne à une trentaine de mètres, sur un gros bloc et je réalise quelques clichés.

Nous rejoignons enfin la zone siphon intermédiaire. Rien à signaler du côté du débit...

La partie active est superbe et malgré le manque d'eau, on peut sentir l'ambiance aquatique des périodes actives. On se trouve rapidement dans un joli canyon souterrain rejoignant la salle Renauld, puis le S1. Dans cette zone, le niveau d'eau peut monter de deux mètres en forte crue avant de rejoindre la sortie et se jeter dans le Creux-Billard.

Encore une ou deux photos, le siphon passe toujours bien et le niveau est remonté de 5 cm en une heure.

Nous rejoignons tranquillement la sortie pour un casse-croûte bien mérité.

[if gte vml 1]><v:shapetype id="_x0000_t75" coordsize="21600,21600" o:spt="75" o:preferrelative="t" path="m@4@5l@4@11@9@11@9@5xe" filled="f" stroked="f"> <v:stroke joinstyle="miter"></v:stroke> <v:formulas> <v:f eqn="if lineDrawn pixelLineWidth 0"></v:f> <v:f eqn="sum @0 1 0"></v:f> <v:f eqn="sum 0 0 @1"></v:f> <v:f eqn="prod @2 1 2"></v:f> <v:f eqn="prod @3 21600 pixelWidth"></v:f> <v:f eqn="prod @3 21600 pixelHeight"></v:f> <v:f eqn="sum @0 0 1"></v:f> <v:f eqn="prod @6 1 2"></v:f> <v:f eqn="prod @7 21600 pixelWidth"></v:f> <v:f eqn="sum @8 21600 0"></v:f> <v:f eqn="prod @7 21600 pixelHeight"></v:f> <v:f eqn="sum @10 21600 0"></v:f> </v:formulas> <v:path o:extrusionok="f" gradientshapeok="t" o:connecttype="rect"></v:path> <o:lock v:ext="edit" aspectratio="t"></o:lock> </v:shapetype><v:shape id="images6" o:spid="_x0000_s1026" type="#_x0000_t75" style='position:absolute;left:0;text-align:left;margin-left:1.05pt; margin-top:.85pt;width:114pt;height:162.75pt;z-index:5;visibility:visible; mso-wrap-style:square;mso-wrap-distance-left:9pt;mso-wrap-distance-top:0; mso-wrap-distance-right:9pt;mso-wrap-distance-bottom:0; mso-position-horizontal:absolute;mso-position-horizontal-relative:text; mso-position-vertical:absolute;mso-position-vertical-relative:text'> <v:imagedata src="file:///C:/Users/mickael/AppData/Local/Temp/msohtmlclip1/01/clip_image001.jpg" o:title=""></v:imagedata> <w:wrap type="square"></w:wrap> </v:shape><![endif][if !vml][endif]Nous ne regrettons pas d'avoir fait cette sortie en catimini car le lendemain soir (samedi), la pluie a lessivé la neige et Thomas constatera Dimanche que la Grotte Nord coule à nouveau...

Nous pensons avoir géré sérieusement le risque pour cette première sortie, néanmoins, cette expérience en conditions "hivernales", montre que dans le Creux-Billard, c'est un peu quitte ou double...

En effet, si, en conditions de faible fonte, le débit procuré par le petit bassin marneux situé juste à l'aplomb, semble laisser un peu de temps pour appréhender le remplissage du siphon, il semble évident qu'une mise en charge en provenance de la termitière pourrait réduire à néant les chances rejoindre la sortie sans plongée.

L'exploration du Creux-Billard reste donc à réserver pour des périodes stables.

En attendant, il y a du travail de rééquipement pour éviter les frottements, du travail pour remettre la pompe en état, ainsi qu'un remplacement du fil d’Ariane à prévoir dans le siphon, celui-ci étant cassé.

Nous envisageons de ré-ouvrir le siphon dès que possible afin que chacun puisse en profiter... Dans de bien meilleures conditions !

Nous ne manquerons pas, cette fois-ci, de tenir tout le monde au courant !

(Compte rendu du 6 au 10 janvier par Thomas, 11 janvier par Nathanaël, Mise en images de la topo par Mickaël)


Featured Posts
Recent Posts
Archive
Search By Tags
Pas encore de mots-clés.
Follow Us
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square
  • w-facebook
  • Twitter Clean
  • w-googleplus

© 2023 by New Direction Youth Center. Proudly created with Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now